Les 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe

Source: https://www.swc-cfc.gc.ca/commemoration/vaw-vff/index-fr.html

Depuis l’avènement de #MoiAussi, il y a un an, les enjeux liés au sexisme, à la misogynie et à la violence fondée sur le sexe sont au cœur des débats publics. Guidés par le courage des personnes survivantes et de leur famille, les parlementaires, comme le reste de la population canadienne, ont été invités à réfléchir à leurs propres actions ainsi qu’aux moyens à mettre en œuvre à l’échelle individuelle pour contribuer au recul de la violence fondée sur le sexe.

Depuis leurs débuts, les 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe — qui commencent le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et ils se terminent le 10 décembre, Journée internationale des droits de la personne — sont une occasion de mettre en lumière les taux disproportionnés de violence dirigée contre les femmes et les filles ou contre des segments particuliers de la population, comme les Autochtones, les personnes de la diversité sexuelle (y compris les non-binaires), les personnes vivant dans des régions nordiques, rurales et éloignées, les personnes en situation de handicap, les nouvelles arrivantes et les nouveaux arrivants, les enfants, la jeunesse, ainsi que les personnes âgées.

Ils comprennent également la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes, le 6 décembre. Les 16 jours d’activisme sont l’occasion de se conscientiser à la violence faite aux femmes et d’agir pour l’éliminer.

Le thème de cette année, #MESGestesComptent, reprend le message de la superbe campagne de l’année dernière et est un appel à poser des gestes concrets pour que les actes de violence fondée sur le sexe soient nommés, reconnus pour ce qu’ils sont et dénoncés haut et fort. #MESGestesComptent rappelle clairement que chaque membre de notre société a un rôle à jouer pour mettre fin à cette forme de violence. Récemment, des mouvements populaires sont venus confirmer ce que les statistiques nous disent depuis longtemps, à savoir que, chaque jour, au Canada et dans le monde, les femmes sont encore victimes de violence en nombres disproportionnés.

La violence fondée sur le sexe (VFS) est une forme de violence caractérisée par un abus de pouvoir ou d’autorité contre une personne en raison de son identité sexuelle (identité de genre), avérée ou présumée, et de l’expression de cette identité. La violence faite aux femmes et aux filles est une forme de VFS. De plus, elle touche de façon disproportionnée les personnes allosexuelles, dont celles qui rejettent les normes genrées.

Ouvrez bien les yeux, et vous verrez les causes profondes de la VFS tout autour de vous : dans les plaisanteries sexistes qui dégradent les femmes, dans le langage de tous les jours, dans le contenu des médias – qui font souvent de la femme un objet – et dans le carcan des normes sexuées que nous imposons aux jeunes enfants. Avec la publication d’Il est temps : La stratégie du Canada pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe, le gouvernement du Canada s’est engagé à agir immédiatement pour mettre fin à cette forme de violence. Cependant, avant même que le VFS ne se manifeste, nous devons nous unir pour coordonner nos efforts et les multiplier.

Nous utilisons #MESGestesComptent pour demander aux Canadiens ce qu'ils peuvent faire pour prévenir la VFS, et vous invitons à utiliser l'une des cinq façons de devenir un allié dans nos efforts pour lutter contre la VFS :

  • Écoutez - soyez ouvert à apprendre des expériences des autres.
  • Croire - soutenir les survivants et les personnes touchées par la violence.
  • Parlez - ajoutez votre voix pour dénoncer la violence.
  • Intervenir - trouver un moyen sûr d'aider lorsque vous voyez des actes de VBG.
  • Agissez - donnez votre temps aux organisations qui travaillent pour mettre fin à la violence et soyez le changement que vous voulez voir.

Engagez-vous à mettre fin à la violence fondée sur le sexe! #MESGestesComptent

Faites circuler nos vignettes. Faites circuler de nouvelles idées.